Holding Space

Connaissez-vous le concept? Selon un article que j’ai lu il y a quelques années et qui a changé complètement ma façon d’intervenir, le concept de Holding Space c’est : « d’être volontaire pour marcher aux côtés d’une autre personnes au travers les difficultés quelconques qu’elle vit sans la juger, sans la faire sentir inadéquate, sans essayer d’arranger ou de fixer les choses ou la personne elle-même et sans essayer d’influencer les résultats ou les conséquences résultats de la situation. Quand nous offrons une présence bienveillante (ma définition personnelle de holding space), nous ouvrons nos coeur, offrons notre support inconditionnel et laissons aller le jugement ou le désir de contrôler la situation.» Source : https://upliftconnect.com/hold-space/

Ça semble facile ou pas pour vous? Pour moi qui travaille en relation d’aide depuis plusieurs années, ça été l’occasion de faire un reality check. Malgré les cours sur l’intervention, malgré une intelligence émotionnelle développée et une capacité d’introspection, j’ai réalisé que bien souvent, quand je supportais quelqu’un dans un processus X, je tentais de fixer les choses ou de trouver des solutions et surtout, m’assurer de prendre en charge les conséquences de la situation pour que l’autre ne vivent pas trop de désagréments. Je me sentais responsable. Tout ça avec beaucoup d’amour et de bienveillance. Toutefois, après plus de lecture sur le sujet de la présence bienveillante (holding space) et discussion avec des collègues et amis, je me suis rendu compte que ce genre d’intervention de ma part, enlevait à la personne un pouvoir important. En trouvant des solutions et en voulant prendre en charge les problèmes des gens, nous leur enlevons un pouvoir important sur leur propre vie. Inconsciemment, certains nous supplient de leur trouver des solutions, mais c’est une erreur à ne pas commettre, bien que tentante. C’est plutôt l’inverse des résultats escomptés qui se produira à long terme. En étant la personne qui trouve les solutions et qui fixe les choses, en relation d’aide, nous risquons 1) de créer une relation de codépendance 2) l’autre aura à long terme un sentiment persistant de ne pas avoir la capacité de prendre le contrôle de sa propre vie et ses difficultés et se sentira indirectement inadéquat.

Intéressant n’est pas? Tentez-le avec vos proches. Au début vous sentirez que vous ne leur apportez pas d’aide. Il est même possible au début que vous proches réagissent aussi, surtout si vous aviez l’habitude d’être une source de résolution de problème ou si vous aviez la tendance à prendre en charge les choses quand quelqu’un avait un problème ou vivait une situation difficile. Toutefois, sur le long terme, vous leur remettrez quelque chose qui leur appartient : leur autonomie et leur capacité à trouver des solutions. L’empowerment c’est puissant!

Soyons des porteurs de lumière, mais laissons les gens marcher devant. N’oublions pas que leur vie, comme la notre, est une expérience singulière et que chacun de nous devons tracer notre propre chemin.

Laisser un commentaire